Le guide de votre bien-être à domicile

Naturopathie

La naturopathie en pratique

fruits

© Onef9day

Si vous souhaitez consulter un naturopathe, posez-vous quelques questions au préalable. Si vous envisagez de devenir naturopathe, sachez cibler la bonne formation. Quelques conseils.
  1. Choisir son naturopathe
  2. Devenir naturopathe

Choisir son naturopathe

Avant de consulter un naturopathe, renseignez-vous sur sa formation, sa notoriété, ses tarifs, sa manière de pratiquer, ses spécialités (réflexologie, massage…), etc.

Chaque praticien possède sa manière de procéder. La première séance de naturopathie dure en général une heure ou plus. Elle commence par un bilan de terrain par le biais d'un questionnaire sur vos habitudes alimentaires et votre hygiène de vie. Le praticien observe ensuite votre morphologie et vos yeux (iridologie).

Une fois votre constitution, votre tempérament, votre vitalité et votre alimentation cernés, le praticien va mettre en place votre programme personnalisé. Il définira l'alimentation que vous devrez adopter et les soins que vous pourrez pratiquer régulièrement (réflexologie, hammam, acupressure, drainage lymphatique, etc). Il arrive que la séance s'enchaîne sur un soin, selon le praticien. Le suivi se fait ensuite sur trois à quatre séances.

Vous avez un doute sur votre praticien ? Il s'autorise un diagnostic ou ne répond pas à vos questions, à vos attentes ? N'insistez pas, cherchez-en un meilleur…

Devenir naturopathe

Bien choisir sa formation est essentiel. Il est conseillé de s'inscrire dans une école affiliée à la FENAHMAN (la fédération française de naturopathie). Cette école, conformément à la charte de déontologie de la profession, vous délivrera un enseignement complet et un diplôme reconnu.

Pendant votre formation théorique et pratique, vous apprendrez, entre autres : les grands systèmes, les principes et techniques d'hygiène vitale (phytothérapie, diététique, hydrologie…), la psychologie, la réflexologie, l'énergétique, les méthodes de relaxation et de gestion du stress, la morphopsychologie, l'iridologie, comment conduire une séance, comment établir un bilan de terrain, la législation, etc.

Le code de déontologie de votre future profession exige que vous :

  • exerciez de manière à servir votre semblable
  • appliquiez les techniques naturopathiques conformément à ce que l'on vous a enseigné
  • traitiez de manière confidentielle les informations que le patient vous donne durant une séance
  • ne pratiquiez pas la médecine allopathique ou une discipline de santé hors de vos compétences
  • ne pratiquiez pas en dehors de votre cabinet
  • ne conseilliez pas de substance toxique
  • n'interveniez pas sur une prescription médicale

Enfin, pour rester connecté avec d'autres professionnels et vous faire connaître, n'hésitez pas à vous inscrire à une fédération (FENAHMAN, FENAVI) ou à une association de professionnels (OMNES, APNFMA).